Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 07:33

Pendant qu'au Mexique le 2 fèvrier nous fêtons la Chandeleur de cette façon :
Mientras que en México el 2 de febrero se festeja la Candelaria de esta manera :

 

MUECO ~1

 

 
La personne qui trouve la fève dans la couronne des rois et qui est en réalité la représentation de l'enfant Jésus, est obligée d'habiller le petit bonhomme et de convier aux amis un goûter à base de tamales (recette salé ou sucré à base de maïs fourré de viande ou de fruits confis et enveloppée dans des feuilles de l'épi du maïs), et une tasse soit de chocolat chaud ou d'atole (boisson mexicaine à base de maïs également).

La persona que encontró el niño en la rosca de reyes, tiene la obligación de vestir al niño, así como de invitar un desayuno o merienda a los amigos. Dicho desayuno se compone generalmente de tamales (receta mexicana que puede ser salada o dulce y que se prepara a base de maiz relleno de carne y salsa picante o de frutas confitadas y envuelto en la hoja de maiz) así como una taza de chocolate o de atole (bebida caliente también a base de maiz ).

tamales 


Une des traditions chrétiennes des plus ancrées au Mexique est aussi celle d'habiller l'enfant Jésus de la crèche de Noël, avec des habits très somptueuses et l'amener à recevoir la bénédiction à l'église, symbolisant la présentation de Jésus au temple.

Una de las tradiciones cristianas más antiguas en México, consiste en vestir al niño Dios que formó parte del Nacimiento de Navidad, con ropitas elegantes y llevarlo a recibir la bendición sacerdotal a la Iglesia, simbolizando la presentación de Jesús en el templo.

nino-dios-vestido-candelari

En France c'est en préparant des crêpes qu'on fait ce même jour, sans oublier faire un vœux au moment de retourner la première crêpe. Mais il y a eu des traditions que se sont perdues avec le temps, par exemple :

En Francia se preparan crepas dulces y saladas para celebrar la misma fiesta, sin olvidar pedir un deseo cuando se prepara y lanza al aire la primera. Pero hay tradiciones que se perdieron con el paso del tiempo, por ejemplo :

crepas.jpg
A l'origine, à l'époque des Romains, il s'agissait d'une fête en honneur du dieu Pan. A l'époque, les romains parcouraient les rues en agissant des flambeaux. La fête a été christianisée en l'homologuant au moment de la présentation de Jésus au temple. Dans quelques pays, les croyants y récupèrent un cierge allumé qu'ils ramènent chez eux afin de se protéger eux et leurs familles de la foudre ou des malheurs pendant l'année.

Il fallait aussi manger des crêpes, car il existait le mythe selon lequel si on ne faisait pas de crêpes le jour de la chandeleur, le blé ne serait pas de qualité . De ce mythe dérive la coutume de lancer la première crêpe en faisant un vœux et en tenant une pièce de monnaie dans la main gauche. Les paysans avaient adopté un autre rituel concernant la pièce de monnaie; il s'agissait de mettre la monnaie dans la première crêpe faite et de la porter en procession par toute la famille jusqu'à la garder sur un armoire. La monnaie devait être donnée au premier pauvre venu après une année passé sur l'armoire. Cela assurée d'avoir de l'argent toute l'année.

Originalmente, en la época de los romanos, se trataba de una fiesta en honor del dios Pan. En ese entonces, lo romanos recorrían las calles llevando antorchas. La fiesta se cristianizó homologándola al momento de la presentación de Jesús en el templo. En algunos países, los creyentes recuperan una vela encendida en la Iglesia, que llevan posteriormente a sus casas afin de protegerse ellos y sus familias de las tormentas o desgracias durante el año.

Se tenía que comer crepas en dicha fecha, pues existía la creencia según la cual, si no se preparaban y comían el día de la Candelaria, el trigo cosechado sería de mala calidad. De este mito se derivó la costumbre de lanzar al aire la primera crepa que se prepara, para cocerla del otro lado, pidiendo un deseo y guardando en la mano izquierda una moneda de oro. Los campesinos habían adoptado un ritual particular con respecto a la moneda : se trataba de ponerla dentro de la primera crepa elaborada, la cual era paseada por la casa en procesión de toda la familia, hasta guardarla en lo alto de un armario. Una vez pasado un año, la moneda debía entonces regalarse a la primera persona pobre que se presentara, ésto aseguraba, según la creencia, el tener dinero todo el año.


Partager cet article

Repost 0
Published by Veronik - dans veronikenfrance
commenter cet article

commentaires

encarna 03/02/2010 17:39


Hola, efectivamente ayer fue dia de la candelaria, fijate que le hice un ropon a un niño Dios de mi cuñada, quedo muy bonito, ya te mandare fotos, lo borde en nido de abeja y floresitas de rococo.
Te mando un abrazo fuerte y besitos a tus hijos.


vero21 02/02/2010 08:16


Je ne connaissais pas ces traditions!

par contre, je sais qu'il faut tenir dans sa main gauche une pièce lorsqu'on retourne la 1ère crèpe à la chandelleur afin d'obtenir la richesse tout au long de l'année à venir !